Quand on est enceinte on a plein d'envies, on se renseigne sur plein de choses, et on se fait nos idées sur l'après. Comme au sujet de l'allaitement. Il y a plein de livres, de forums, et les gens le demandent sans arrêt : "alors tu vas allaiter?". 

Personnellement j'ai lu et entendu des millions de fois que c'était génial, que c'était ce qu'il y a de plus naturel, un bonheur suprême,...j'y ai donc sérieusement réfléchit. J'ai pensé que cela pourrait donner une utilité à ma poitrine trop généreuse et me réconcilier avec elle, et puis dans notre monde où tout est toxique/plein de produits/trop gras/et tout un tas de choses pas bien, pourquoi ne pas essayer de retarder le contact de mon bébé avec des choses pas naturelles? Soit! Me voilà convaincue. Et dans ma tête alors il est clair que cela coule de source et se passera donc très bien, pas besoin de lire encore tout un tas de bouquins, ni d'écouter les mauvaises langues qui disent que l'on peut ne pas y arriver. Je tente tout de même un atelier à la clinique, pour être bien sure car mon homme lui ne l'est pas...aucun doute ça va le faire, j'en ai très envie, j'ai hâte!

Seulement au moment de mettre ma fille au sein pour la première fois me voilà bien bête...alors la nature nous a donc fait avec un sein plein de bonnes choses pour bébé, bébé a en effet une petite bouche qui ne sait faire que téter (et pleurer oui mais ça on en parlera plus tard!)....mais euh...comment on fait si bébé n'a pas l'air de trouver ce qui est pourtant juste sous son nez? Car littlegeek en ayant le sein dans la bouche le cherchait encore, secouant la tête dans tous les sens, se mettant à téter tout sauf ce qu'il faut, et bien sur donc finissant par pleurer et ne pas manger. Oh les sages-femmes m'ont bien aidé à lui enfourné le téton dans la bouche, mais littlegeek n'était pas décidée pour autant, cherchant je ne sais quoi qui aurait l'air plus apétissant surement...

De retour chez moi, les seins au bord de l'explosion, un bébé qui hurle sans cesse sans manger....est-ce bien utile de dire que je n'ai pas continué longtemps...à peine une journée....c'est naturel hein qu'ils disaient?.....

J'ai eu un sentiment d'inachevé, à charge de revanche ai-je pensé, et en effet avec la 2ème j'y suis arrivée! 
Pour autant, cette nourriture qui va de soi, s'avère un combat de chaque jour. Oui les crevasses et la montée de lait j'étais prévenue ça n'est guère agréable, mais que dire du regard des gens? des questions très agréables du genre "tu la nourris?"(....bah non elle n'a pas encore de dents donc pour le steak c'est pas facile! -_-) Que faire également quand à bout de forces, on aimerai s'endormir avec minigeek après la 12ème tétée de l'après-midi mais qu'il faut aller se promener pour que littlegeek arrête de nous harceler de "né! né!" (comprenez "dis maman on bouge ou je fais une crise?") Comment ne pas flancher quand minigeek en pleurs hurle de plus belle alors qu'on la porte au sein?....

J'en aurai bien d'autres à vous raconter...et j'en découvrirai surement d'autres tant que je continuerai d'allaiter. Cependant ne vous méprenez pas, je ne cherche pas à convaincre de ne pas allaiter. Non contrairement à tout cela je le dis : oui allaiter est un bonheur. C'est une victoire contre toutes ces épreuves, une victoire face à tous ces gens qui ne m'en aurait pas crue capable, une victoire face à moi qui pour une fois dois lâcher prise.
Je tiens juste à faire remarquer que parce que cela doit être naturel personne ne nous averti qu'il faudra chaque jour puiser en son bébé les forces pour continuer. Mais pour peu qu'on le souhaite alors cela vaut le coup!